trail

Trail des Coursières 2014

 
Dimanche, j'ai participé au trail des Coursières à coté de lyon, beaucoup de monde pour ces deux parcours (1100 participants) : 15 kms et 30 kms étaient proposés avec 510 m D+ et 1160 m D+,un tracé pas très technique mais rendu glissant et boueux par les intempéries des dernières semaines.
 
Je termine 15ème sur 681 en 1h08'et 6ème V1M.
 
Jean-Francois Motschwiller.

 

Trail de Noël d'Ollioule (13) 2013

 
Pendant que certains bravaient la nuit et le froid à la Sainté lyon d'autres ont choisi le sud et la chaleur.

Ollioule 01Nous étions 5 membres du club à participer au Trail de Noël d'Ollioule. Le principe : on part à deux et on arrive à deux...sauf que 26 km et 1400 m de dénivelé séparaient le départ et l'arrivée. Au programme donc des descentes d'anthologie finissant avec des cordes et des montées qui nous poussent à reconsidérer  le nom du Val d'enfer. Des chemins sur la totalité du parcours avec vue sur la baie de Toulon et les superbes odeurs de romarins et de pins.

Pour couronner ce formidable Week-end deux podiums pour le club, Michèle et Denis Latune finissent troisième V3 et Audrey et Sandrine gagnent chez les V1.
 
Didier courrait avec un copain et terminent dans les 100 premières équipes sur 352 inscrites.
 
Les moyennes étant assez basses vu les difficultés, mieux vaut donc ne pas parler des temps réalisés...L'essentiel est de l'avoir fait !
 
Sandrine Charles.
 

333 km... dans le désert !

 
333 - 01
 
 
"Nous voici revenus, Thierry et moi, de notre 333 dans le désert marocain.
 
Partis lundi 18 nov à 8h de Mhamid, aux portes du désert, nous sommes arrivés jeudi à 21h après avoir accompli la boucle de 333 km en 85 heures soit quatre journées et trois nuits à avancer quasiment sans répit, sauf deux courtes "nuits" de 3 heures.
 
J'avais mis 87 h il y a 4 ans sur le même parcours à l'envers. Il a fallu gérer le contraste très fort des températures, glaciales la nuit et un soleil brûlantes entre 10h et 15h et les difficultés du terrain très caillouteux avec des passages de sable où l'on n'avance pas et quelques dunes pour le fun !
 
 
333 - 03
 
 
Malgré quelques ampoules et une entorse pour Thierry nous avons réussi à suivre notre plan de marche en enquillant 5 CP le premier jour et 4 les jours suivants (les 16 CP sont espacés tous les 20 km environ, on retrouve un sac de ravito déposé à l'avance tous les CP pairs).
 
Pas de balisage, on progresse au GPS en suivant au choix la trace directe ou les pistes pour éviter les dunes. Quatre jours de solitude et de grand silence, coupés du monde, à part les moments d'échange avec les Marocains aux petits soins à chaque CP autour d'un thé berbère. Des "oasis" de réconfort dans une épreuve physiquement et mentalement difficile qui nous confronte à nos limites et nous apprend la patience et la longueur du temps.
 
 
333 - 02
 
 
Nous étions 7 au départ de la 333, 6 sont parvenus au bout tandis que sur les 13 engagés sur la 555 (qui faisait 650km !) 10 ont terminé en 7 jours pour les deux premiers et 11 jours pour le groupe des cinq derniers. Voilà qui relativise notre performance!

A très bientôt au club,

Françoise Cheynel."
 

Des Templiers... où il est question d'aligot, de pizzas, de vieux tubes et de hibou !

 
"Bonjour,

Voici donc l’histoire des Templiers :

J'avais bien entendu choisi la course des Templiers pour la renommée de Millau dans le domaine du trail: au pays de l'aligot et de José Bové, cette course me garantirait, pensais-je, 73 km de plaisirs gastronomiques ininterrompus lors des ravitaillements.

Comme toujours, ma préparation fut exemplaire: entrainement tout l'été au Macadam (sauf les trois dernières semaines avant la course), plan strict:
     - toujours finir un entrainement par pizza ou kebab
     - ne pas être trop régulier (pour me préparer aux conditions des Templiers), ni trop assidu (attention au surentrainement).

Mon pic de forme fut atteint la veille de la course, lorsque j'ai englouti une assiette d'entrées et deux assiettes remplies à ras bord de pates, suivies d'un dessert. J'ai ensuite gouté à mes barres de céréales, pour ne pas être surpris en pleine course, et ne pas me retrouver en hypo en dormant.
 
Enfin vient le départ, à 5h15 du matin, mythique et aux flambeaux.

Etrangement, certains organisateurs semblaient bloqués à la musique des années 90 puisqu'ils se sont mis à passer le tube Ameno d'Era, entrainant chez moi une petite larme à la pensée des trajets en voiture lorsque j'avais 12 ans et que nous partions en vacances en famille.

Peu inquiet pour la suite des évènements, et pensant qu'un continental breakfast serait servi au 1er ravito, je suis naturellement parti à jeun.

Endormi, je rêvais aussi des gâteaux à la broche entrevus dans les boulangeries de Millau. Pendant les 40 premiers km donc, le chemin étant relativement praticable, j'ai pu presque courir sur une grande partie du parcours.

Vers le 40ème kilomètre, première difficulté de taille: posé par terre au milieu du chemin, réglé à plein volume, un poste radiocassette diffusant en boucle Ameno d'Era: j'ai pris cette seconde diffusion comme une tentative de déstabilisation psychologique, et cela m'a poussé dans mes limites, me forçant a accélérer pour vite en finir avec cette musique. Je voulais aussi éviter de séjourner trop longtemps près du poste, ce qui m'aurait fait courir le risque de garder cette mélodie en tête jusqu'à la fin de la course. Mon accélération fut brusque car je me suis heurté à un mur, pas celui des 40 km mais celui du parcours, qui a commencé à devenir tellement technique que j'ai du ralentir mon allure pour la suite.

Les paysages franchis lors de la course (Causse Noir...) étaient splendides et la météo idéale, heureusement. Cependant je n'étais pas venu du tout pour cela, donc je me suis concentré sur le prochain objectif: la fameuse grotte du hibou, donc certainement de la volaille au menu.

Vers le 60ème kilomètre donc, le parcours est devenu encore plus technique (cordes a prendre pour avancer et fatigue qui commençait à se faire sentir après une dizaine d'heures de course).

Enfin, arrivée à la grotte du hibou, et double surprise
     - pas de hibou à l'intérieur, donc soit il se cachait soit un concurrent avait déjà du le manger,
      - il faisait tout noir, ce qui rendait la chasse au volatile encore plus dur que prévue.

Suite à cette grotte, dernier obstacle du parcours, de menaçantes enceintes, diffusant, oh surprise, Ameno d'Era. J'étais fait: avec cette musique en tête, il me fallait finir vite pour la faire sortir de mes pensées.

Enfin, après 12h05 d'effort, 834ème sur 2000, j'ai franchi les dernières marches et j'ai obtenu fièrement ma médaille de finisher(1) ! Quelle épreuve mentale et physique que ces 73 km / 3400 m de dénivelé ! Superbes paysages, météo idéale, et de loin l'épreuve la plus difficile de mon parcours de runner jusqu'à présent.


Solal Guirand.

 (1) J'étais tellement fatigué que, plein d'espoir, j'ai aussi récupéré une bière au dernier ravitaillement sans me rendre compte qu'elle était sans alcool."
 

Trail des Truffières 2013

 
Truffières 2013-01
 
 
Levé 5h30, oups dur après une soirée qui s’est fini bien tard. Rendez-vous avec Hamed, José et Chico (Francisco). Arrivons à St Paul dans les 1ers et retrouvons nos amis du club qui arrivent petit à petit. Une bonne quinzaine de Macadamiens étaient ainsi présents.
 
Le retrait des dossards, une petite photo pour le côté souvenir et nous voici prêt à en découdre sur le 20 km….. tranquillement car nous avions décidé d’y aller cool car nous sommes en pleine préparation de l’Express de la SaintéLyon.
 
Quel beau parcours, montées descentes, monotraces, vraiment un trail que nous pouvons conseiller à tous. Le temps a passé vite, quelques douleurs habituelles mais dès l’arrivée, nous avons pu profiter du ravitaillement bien à l’abri et d’une bonne bière offerte par l’organisation. De nombreux podiums ont récompensé nos athlètes.
 
 
Truffières 2013-02
 
 
Quelques mots au micro de Jacques avec un peu de pub sur La Ronde de Crussol et on se décide à rentrer.
 
Richard C.
 
Les résultats:
 
20km découverte / 420 arrivants :
7ème en  1h33'53'' CARTELLIER Laurent et 2ème V1M
9ème en 1h35'33'' MARROT Alexandre et 3ème SEM
18ème en 1h39'29'' POULENARD Sebastien
28ème en 1h41'55'' MOTSCHWILLER Jean-François
30ème en 1h42'28'' BRUNIERE Daniel
32ème en 1h42'48'' BUFFAT Daniel et 2ème V2M
48ème en 1h47'02'' CRIVELLO Beatrice et 1ère féminine
223ème en 2h09'27'' GONTARD Roland
304ème en 2h20'57'' KHADDAR Ahmed
310ème en 2h21'43'' COURTEIX Richard
338ème en 2h25'16'' MARTINS Francisco
379ème en 2h35'12'' MARTINS Jose
417ème en 3h10'08'' MONEYRON Agnès
 
27km technique /  223 arrivants :
121ème en 3h10'31'' HELY Marie-Anne
 
48km exigeant / 87 arrivants :
37ème en 5h31'50'' JACOB Jean-François
 

Galop avec les Loups 2013 - Peaugres (07)

11km / 600 arrivants
 
2ème en 38'09 SELLAMI Abdelhamid
7ème en 40'38" CHAPELLON Jean-Philippe et 3ème SEM
20ème en 42'25" MARROT Alexandre
25ème en 42'59" CARTELLIER Laurent
29ème en 43'07" MOTSCHWILLER Jean-François
31ème en 43'13" POULENARD Sébastien
36ème en 43'47" CHAABI Sami
42ème en 44'35" BACONNIER Jérôme
46ème en 44'52" BUFFAT Daniel
63ème en 46'10" FOURNET Laurent
82ème en 46'46" TABET Malik
88ème en 47'16" CAILLEUX Philippe
92ème en 47'30" BRUNIERE Daniel
97ème en 47'39" LIVET Laurent
123ème en 48'40" CRIVELLO Béatrice et 2ème V2F
144ème en 50'04" PARAT Benjamin
158ème en 50'52" ROISSAC Bruno
251ème en 54'26" MUSSARD Pascal
253ème en 54'30" BRUYERE Laurence
270ème en 54'59" MALHERBE Vincent
356ème en 58'33" COURTEIX Claire
368ème en 59'06" SAINSORNY  Odile
382ème en 59'53" DUBAY Jacques
389ème en 1h00'13" MALHERBE Catherine
403ème en 1h00'33" DUBAY Martine
416ème en 1h01'03" ODRAT Gabrielle
417ème en 1h01'04" COURTEIX Richard
425ème en 1h01'39" KHADDAR Ahmed
432ème en 1h02'01" RAMAS Michel
496ème en 1h05'21" BONNET Virginie
522ème en 1h07'18" CUCHET Fabienne
 

Trail Saint-Julien en Saint-Alban 2013

 
16 km / 96 arrivants :
 
2ème en 1h23'38" BALASKOVIC Tom
5ème en 1h32'52" CHAPELON Jean Philippe et 3ème SEH
8ème en 1h36'13" BACCONNIER Jérome
43ème en 2h04'04" MONNOURY Gilles
 

Trail Bourguesan 2013 à Bourg-Saint-Andéol

 
23 km / 113 arrivants :
 
95ème en 2h32'32" DEGOT Laurence et 1ère V2F
 

Festival des Templiers 2013

 
Vous pouvez suivre nos 4 coureurs du Macadam sur différentes courses:
 
Vendredi 25/10:
Martine et Jacques DUBAY sur l'ENDURANCE TRAIL: 100km et 4800m D+
Patrick COUCHON sur l' INTEGRAL DES CAUSSES: 61km et 2900m D+
 
Dimanche 27/10:
Solal GUIRAND sur le GRAND TRAIL DES TEMPLIERS: 73km et 3400m D+
 
Que le mental soit avec eux !!!
 
***************************
 
Le festival des templiers proposait 9 trails du 25 au 27 octobre de 8 à 100 km...
Une belle façon de découvrir les Causses autour de Millau et notamment : le Causse Noir, le Causse Sauveterre et le Larzac.  
 
Temps doux mais humide, couleurs automnales, splendides villages, bâtisses aux  toits de Lauzes au milieu de nulle part…. points de vue imprenables sur les Vallées  du Tarn et de la Dourbie, mais donc de belles grimpettes à répétition pour passer des vallées aux Causses et  des descentes techniques et parfois glissantes en sens inverse. Bref que du bonheur !
 
Parfois quelques moments plus durs bien sûr.  Pour moi, vers le 80ème , après la tombée de la nuit, sur une partie assez plate mais en dévers qui m'a paru durer une éternité mais les quatre macadamiens en balade à Millau n’ont rien lâché….
 
Hum ! que  c’est bon d’arriver.
 
Martine D.
(pour info, je finis 4ème V2F mais nous n’étions que 7 !!!  Ca relativise !)
 
 
Les résultats:
 
ENDURANCE TRAIL - 100 km (4800m D+) / 521 arrivants :
373ème en 18h56'51 DUBAY Martine et 4ème V2F
500ème en 20h53'13 DUBAY Jacques
 
INTEGRAL DES CAUSSES - 61km (2900m D+) / 239 arrivants :
221ème en 13h05'49" COUCHON Patrick
 
GRAND TRAIL DES TEMPLIERS - 73km (3400m D+) / 943 arrivants :
834ème en 12h04'55 GUIRAND Solal
 

Trail des Gaulois 2013 - St-Georges-Les-Bains

 
Trail des gaulois 01
 
 
La météo s'est bien jouée de nous hier matin à Saint-Georges-les-Bains pour le Trail des Gaulois.
 
Nous voici tous sur la ligne de départ  sous un ciel certes menaçant mais clément à ce moment là. Nous entamons les premiers kilomètres et surtout la première côte dans cette douce ambiance. Les premières gouttes arrivent très vite et se transforment en une averse très fournie puis un gros orage qui ne nous quittera plus jusqu'à l'arrivée.
 
Les côtes n'en sont que plus dures sous cette pluie qui nous transperce, et nous trempe en rien de temps. Heureusement, les chemins sont plus caillouteux que terreux et donc moins glissants que ce que je craignais. Malgré tout il faut rester vigilant, les ornières sont remplies d'eau, on ne sait pas trop où on met les pieds.
 
Un petit ravitaillement est organisé à l'endroit où les 2 parcours se séparent. Je dois dire que je ne m'y  suis pas attardée ; cette pluie battante est finalement un moteur pour avancer un peu plus vite et en finir. Nous voici ensuite en descente, on peut se lâcher un peu et accélérer mais il faut toujours garder les yeux rivés au sol.
 
On termine ensuite par une partie goudronnée plate ou descendante mais qui m'a semblé terriblement longue et enfin un véritable champ de patates transformé en une patinoire tant il est trempé. Ça devient acrobatique et on n'a pas envie de se "vautrer" juste sur la ligne d'arrivée.
 
Le parcours était très intéressant et les paysages surement à observer si on avait réussi à lever le nez !! Finalement, ça restera une bonne expérience et un bon souvenir, d'autant plus que c'était pour la bonne cause, et malgré ce temps la participation a été importante, ce qui est super.
 
Maintenant, il ne nous reste plus qu'à moucher notre nez et cirer nos chaussures !!
 
Magali V.
 
Sur le 10 km / 209 arrivants :
1er en 42’59 BALASKOVIC Tom
10ème en 48’04" DA SILVA Joaquim
13ème en 49’31" BUFFAT Daniel
14ème en 50’53" CONSTANTINOF Jean-Paul
34ème en 54’47" THOMASSIN Jean-Claude
41ème en  56’48" DEVE Aurélie
46ème en 57’39" DEYRES Sylvie
54ème en 58’41" MALHERBE Vincent
77ème en 1h01’23" GONTARD Roland
98ème en 1h04’40" BALASKOVIC Charline
100ème en 104’45" COURTEIX Richard
104ème en 1h05’24" DEGOT Laurence
105ème en 1h05’31" JUGE Pierre
106ème en 1h05’40" MALLEVAL Mireille
115ème en 1h07’08" ASTIER Lise
117ème en 1h07’14" ABISSET Alain
121ème en 1h07’33" POULENARD Delphine
130ème en 1h08’46" BOILLEY Rémy
136ème en 1h09'34" MALHERBE Catherine
144ème en 1h10’45" DIGONNET Marine
151ème en 1h12’46" BONNET Virginie
166ème en 1h17’43" CRAS Charlène
171ème en 1h18’47" VASSELON Magali
181ème en 1h20’27" RIGAMONTI Catherine
186ème en 1h22’15" DA SILVA Huyen
198ème en 1h25’25" MONEYRON Agnes
 
Sur le 17 km / 222 arrivants :
7ème en 1h16’51" CARTELLIER Laurent
32ème en 1h25’52" BRUNIERE Daniel
42ème en 1h27’56" SIRAGUSA Romain
57ème en 1h31’19" TESTARD Frédéric
75ème en 1h33’10" POURRAT Jean-Francois
101ème en 1h37’03" HENARD Patrick
105ème en 1h38’54" HELY Marie-Anne
165ème en 1h49’02" TRENTO Elsa
166ème en 1h49’05" HENARD Françoise
 
Syndiquer le contenu